Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS 
 
C
 

Confrérie de la pouteille et du Manouls

son Histoire




Dans les années 70, quelques joyeux amis canourguais se trouvèrent un jour réunis autour d'une bonne table ou l'un des leurs, Maître queux réputé du village, les recevait.Il leur fit déguster ce jour là un plat typiquement canourguais tombé quelque peu en désuétude : la Pouteille.

Nos gais lurons s'en pourléchèrent les babines et se jurèrent de souvent se réunir autour de ce fumet divin.
Après quelques réunions conviviales germa l'idée de transformer cette docte assemblée en confrérie afin de promouvoir la Pouteille...
Aussitôt dit aussitôt fait.

En septembre 1972 les statuts furent déposés en Préfecture, en alexandrin, et la confrérie prit son envol.

A la Pouteille l'on rajouta le Manouls qui, lui aussi, fait partie des traditions culinaires de notre village.

Un jour, une sainte femme, amoureuse de la chapelle de Saint Frézal décéda.
Elle légua par testament à ses neveux une forte somme d'argent destinée à la sauvegarde de la chapelle qui menaçait ruines.
Les neveux, chevaliers de la confrérie, firent part de ce legs à leur pairs et c'est ainsi que la vénérable assemblée décida d'épouser cette noble cause.

Grâce à cette manne la confrérie commença les premiers travaux d'urgence tout en remuant ciel et terre afin d'alerter les politiques sur la situation précaire de cet édifice du 11ième siècle.

La mairie se lança aussi dans la bataille, et, suprême récompense, la chapelle ayant retrouvé son lustre d'antan, fut classée à l'inventaire des monuments historiques.
Depuis lors Saint Frézal est le Saint Patron de la confrérie et, chaque année, le jour de sa fête votive, en septembre, les chevaliers célèbrent une messe en sa mémoire.

Fiers de ce premier succès les confrères décidèrent de se lancer dans la réhabilitation du petit patrimoine vernaculaire.

Depuis 36 ans de nombreux fours à pain ont retrouvé leur lustre d'antan, un grand nombre de croix ont été relevées au bord des chemins, de magnifiques vitraux confectionnés par le Maître verrier de la confrérie ornent maintenant nos églises.

Aimant par-dessus tout son village la confrérie participe aussi à sa mise en valeur avec par exemple, la mise en place de plaques touristiques devant chaque monument significatif du coeur de la cité.
Cette action inlassable a été reconnue par le prix des chantiers bénévoles ainsi que par celui Initiative Région tout récemment.

Fort de plus de cent membres la confrérie a toujours mis un point d'honneur, cela sans attendre l'effet de mode actuel, à pratiquer la parité. Hommes et femmes tracent le même sillon et participent à la réussite commune.

La confrérie est aussi l'ambassadrice de La Canourgue et de la Lozère grâce aux nombreux déplacements qu'elle effectue.

Chaque année, le troisième dimanche d'Août, les confréries amies viennent de tout l'hexagone en notre cité pour un chapitre convivial et chaleureux.

Les Commandements de la Confrérie



Chaque année tu feras, pour la fête votive,
Un retour solennel aux coutumes d'antan
Et tu revêtiras la blouse au point d'épine
Avecques le chapeau au grand bord si seyant.

Lorsque ayant endossé cette tenue gabale,
Fier de ces attributs d'un passé près de nous,
Tu pourras t'approcher de la table ancestrale,
Et manger tour à tour et pouteille et manouls,

Tu devras, Chevalier, exiger en cuisine
Le fumet d'autrefois, quand on cuisait au four
Ces plats de ton terroir à la saveur si fine
Qu 'elle portait fort loin la renommée du bourg.

Mais aussi tu devras, pour être en Confrérie,
Même jour retourner en grand pèlerinage
Auprès de saint Frézal pour chanter litanie
Dans son vallon charmant au séculaire ombrage,
Et même t'engager très solennellement
A remettre à l 'honneur ce saint du Gévaudan.

Saint Frézal, nous faisons en ce jour le serment
D'instaurer à nouveau ta renommée d'antan.
Un effort permanent sur l'aspect culturel
De nos activités toujours sera porté :
Maintien du patrimoine et rappel du passé,
Le plaisir du bon goût, le goût du naturel

Tant dans nos monuments que dans la bonne chère
Pour porter au plus haut l'amour de la Lozère.

En ce département de charme et de renom
La devise sera : Avenir -

La tenue des Chevaliers




Les hommes portent la blouse bleue d'autrefois, le foulard du folklore, le chapeau au large bord et naturellement le cordon rouge auquel est suspendu le "toupi" en buis, emblème de la Confrérie.

Les dames portent une longue cape bleue, un corsage blanc, une jupe longue noire, le ruban de couleur vermeille et le "toupi".

L'Organigramme de la Confrérie



Grand maitre: Noëlle Fages.
Grand argentier :Guy Ammerich secondé par Isabelle Pélissier,
Grand tabellion : Jacques Lesoult, secondé par  Marie France Fages et Marie Christine Pradeilles,
Grand hérault : Pierre Ygrié.
Grand Alchimiste Internet : Nicolas Skrzypczak


Confrérie de la Pouteille et du Manouls
BP24
48500 LA CANOURGUE

Email:
pouteille@orange.fr

 
http://www.confrerie-pouteille.com
Confréries de la Lozère

Copyright (C) 2007. Tous droits réservés. Dernière mise à jour :mardi 11 décembre 2018Pour contacter l'administrateur du site : administrateur@confreriesdulanguedocroussillon.com